La COP15 sur la biodiversité doit être l’équivalent de l’Accord de Paris sur le climat.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram
Share on email

Mon intervention en commission ENVI le 6 novembre 2019.

Co-rapporteure de la résolution sur la COP15 sur la biodiversité, j’ai rappelé la nécessité de faire de la préservation de la biodiversité une priorité absolue, au même titre que la lutte contre le réchauffement climatique. 

Un million, c’est le nombre d’espèces animales et végétales qui sont désormais menacées d’extinction ! Ce déclin sans précédent, largement lié à l’activité humaine, a des conséquences irrémédiables sur notre mode de vie, sur notre santé et sur notre planète. 

La COP 15 doit faire date ! L’heure n’est plus aux objectifs timides que personne ne respecte, l’heure est aux objectifs ambitieux, mesurables, quantifiables et facilement évaluables.