La lutte contre le trafic d’espèces sauvages doit être renforcée.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on telegram
Share on email

Mon intervention en Commission ENVI le 4 septembre 2019.

Lors d’un échange de vue avec le commissaire européen Karmenu Vella sur la biodiversité, j’ai souligné la nécessité de renforcer la lutte contre le trafic d’espèces sauvages et la criminalité organisée.

Ce sont des menaces extrêmement graves pour la survie de nombreuses espèces, mais aussi pour la paix et la sécurité.

40 000 éléphants meurent chaque année des conséquences de ce trafic !

L’Union européenne est aujourd’hui un point de transit et de destination privilégié pour les produits issus de ce trafic et ce n’est pas acceptable.